Association Française pour l’Histoire et l’Étude du Papier et des Papeteries
Accueil > Actualités > Louis André nous a quitté

Décès de notre Secrétaire

Louis André nous a quitté

à l’âge de 58 ans

Louis est parti trop tôt, trop brutalement pour qu’il soit aisé de s’en remettre. Il était secrétaire de l’AFHEPP, dont il a accompagné les débuts. Soutien irremplaçable de notre association, il a participé à son équilibre, à son développement. La route paraît si difficile à poursuivre sans lui...

Ses conseils et jugements étaient toujours justes et bienveillants, ses interventions et articles toujours précis, passionnants et brillants. Nous nous référions régulièrement à son expertise, à ses connaissances, précieuses et immenses.
Son sens de l’humour n’avait d’égal que sa gentillesse.

Nous perdons un merveilleux ami, un compagnon de route, un érudit fabuleux... Il nous manquera terriblement.

Ses écrits nous restent. Ils ne combleront pas l’affreuse absence qui nous désole. Mais ils continueront à nous éclairer, à nous fournir matière à penser, à entretenir la circulation des idées. Les liens restent tissés, la transmission des savoirs continue…

L’AFHEPP ne le remerciera jamais assez pour la remarquable somme des travaux qu’il nous a laissés, que nous n’avons pas fini de découvrir ou de redécouvrir.

Le Bureau de l’AFHEPP
(voir sa bibliographie ci-dessous)

Ci-dessous communiqué du CILAC (Comité d’information et de liaison pour l’archéologie, l’étude et la mise en valeur du patrimoine industriel) :

« Maître de conférences à l’université Rennes 2 et Secrétaire général du CILAC, Louis était un historien d’une grande rigueur, spécialiste de l’histoire de la papeterie. Le livre tiré de sa thèse Machines à papier. Innovation et transformations de l’industrie papetière en France 1798-1860, publié en 1996 aux Éditions de l’EHESS reste un ouvrage de référence.
Très impliqué dans la préservation des traces matérielles et immatérielles de l’industrie, il avait débuté sa carrière au service de l’Inventaire général en Champagne-Ardenne et était devenu Conservateur du patrimoine, le premier conservateur spécialisé en sciences et techniques, sorti de l’une des premières promotions de l’École nationale du Patrimoine.
Il dirigea le musée des mines de fer de Neufchef-Aumetz, puis fut Conservateur au musée des Arts et métiers avant d’être nommé Maître de conférences à l’université de Clermont-Ferrand puis à celle de Rennes 2 où il co-dirigeait, depuis 10 ans, le master MAGEMI (Gestion et mise en valeur des œuvres d’art, des objets ethnographiques et techniques) ainsi que la préparation aux concours du patrimoine.
Au sein du CILAC, il avait largement contribué à la réussite du XVIe congrès de TICCIH en 2015 et effectué avec succès la transformation de la revue Patrimoine industriel. Il animait avec humour et efficacité la vie de l’association, estimé de tous. A l’université Rennes 2, il était un enseignant apprécié, faisant preuve d’une immense générosité dans l’accompagnement des projets et le partage de ses connaissances avec les étudiant.e.s.
Attentif à la responsabilité de l’historien dans la société civile, il ne comptait pas son temps ni son énergie pour accompagner de nombreux projets de reconversion patrimoniale ou de transformation urbaine comme les papeteries Darblay de Corbeil-Essonnes ou la Manufacture de tabac de Morlaix. »

AFHEPP - Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - n° SIRET : 508 307 675 00019 | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0