Association Française pour l’Histoire et l’Étude du Papier et des Papeteries
Accueil > Actualités > Papiers en volume : traditions asiatiques et occidentales

Journée d’étude organisée par l’HiCSA

Papiers en volume : traditions asiatiques et occidentales

le 4 novembre 2016 à l’INHA 75002 PARIS

Journée d’étude «  Papiers en volume : traditions asiatiques et occidentales » organisée par l’HiCSA (Histoire Culturelle et Sociale de l’Art, Université Paris I Panthéon-Sorbonne) en partenariat avec l’INP (Institut National du Patrimoine, Département des Restaurateurs).

Cette journée se déroulera le 4 novembre 2016 à l’INHA (Institut National d’Histoire de l’Art), 6, rue des Petits champs 75002 Paris,
1er étage, salle Vasari. 9H00 – 18H00

L’entrée est libre d’accès sous réserve du nombre de places disponibles. Il est indispensable de s’inscrire en précisant vos coordonnées (Nom, prénom, profession) auprès de Claude Laroque, responsable scientifique de la journée.
claude.laroque@univ-paris1.fr

Cette nouvelle journée autour du papier fait suite à celles de 2014 et 2015 nettement orientées vers les papiers asiatiques. Cette année, le thème abordé fait une plus grande place aux traditions occidentales.

Les présentations montrent que le papier est considéré à tort sous sa seule forme plane. Matériau léger et malléable, peu onéreux comparé à d’autres matières plus nobles, il a été utilisé pour la confection de nombreux objets en volume, en Asie comme en Occident.

En Asie, le papier entre dans la fabrication d’objets domestiques très variés, ustensiles de cuisine, de rangement, etc., dans l’habitat ou encore dans les cultes religieux et familiaux. Le façonnage s’effectue suivant divers procédés : moulage, tressage, tissage... Les vêtements en papier, autrefois substituts bon marché aux étoffes, sont façonnés à l’aide de feuilles, de fils de papier tricotés ou tissés.

En Occident, l’emploi du papier pour la fabrication d’objets en volume est plus restreint et relativement récent ; il est plus orienté vers la fabrication d’objets ludiques, pédagogiques ou comme substituts de matériaux coûteux. Les procédés de mise en œuvre sont plus restreints, papier-mâché, carton découpé. La vogue des chinoiseries permettra le développement d’objets d’inspiration chinoise parfois très luxueux, façonnés à partir de papier-mâché.

Les présentations aborderont le sujet sous un angle triple, technologique, historique et artistique. Elles montreront que le papier joue un rôle important dans les activités humaines en Asie comme en Occident, en tout premier lieu dans la diffusion du savoir comme support des textes, mais aussi dans la vie domestique et artistique.

AFHEPP - Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - n° SIRET : 508 307 675 00019 | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0