Association Française pour l’Histoire et l’Étude du Papier et des Papeteries
Accueil > Actualités > Visite à l’atelier de filigranage de la Papeterie LANA à Strasbourg

Visite à l’atelier de filigranage de la Papeterie LANA à Strasbourg

le 14 mai 2014

Onze membres de l’AFHEPP se sont retrouvés le 14 mai à Strasbourg pour une visite de l’atelier de filigranage de la Papeterie LANA.

La Papeterie est installée sur un site papetier datant de 1872, mais les papiers LANA sont beaucoup plus anciens (1590, site de LANA à Docelles dans les Vosges).
Nous avons été aimablement reçus et guidés par Monsieur Jean-Marc VELTEN, responsable informatique.

Une des spécialités de LANA est le papier de sécurité et c’est principalement leur atelier de filigranage que nous sommes venus visiter. Et là, nous avons rencontré Monsieur Pascal BLOT, maître filigraneur. (photo 1)

Deux sortes de filigranes sont fabriqués sur place :
-  des filigranes dits clairs car la marque apparaît en clair dans la feuille de papier. Le motif est usiné dans une cire à l’aide d’une machine à commande numérique. Les modèles très compliqués sont terminés à la main. La cire gravée permet la fabrication d’un moule en matière synthétique souple (photo 2). Et c’est dans ce moule qu’est créé le filigrane par galvanoplastie. Les « galvanos » (photo 3) sont ensuite soudés sur la toile après avoir été étamés sur une face (photo 4).
-  des filigranes dits ombrés car la marque comporte des zones claires, noires et ombrées dans la feuille (photos 5 et 6). Une toile est embossée pour recevoir différentes épaisseurs de pâte (photo 7). La méthode de fabrication est semblable à celle du filigrane clair, mais la galvanoplastie sert à créer des poinçons mâles et femelles pour embosser la toile. Une machine spécialement créée pour la Papeterie poinçonne la toile à des positions très précises et à intervalles réguliers selon la demande. (Photo 8)

Les toiles sont fixées sur les rouleaux après embossage alors que les filigranes galvanisés sont soudés sur la toile déjà ajustée sur le rouleau. Cet ajustement se fait fil à fil au dixième de millimètre près et ne supporte aucun dépassement.

Enfin nous avons visité la salle des machines (photo 9, 10 et 11) et particulièrement une machine à papier étonnante dotée d’une table plate et d’une forme ronde.

Voir en ligne : http://www.lanapapier.fr/fr/notre-e...

info portfolio

photo 1 cliché JG Telford photo 2 Moule cliché JG Telford photo 3 Galvano cliché JG Telford photo 4 filigrane soudé cliché MC Enshaïan photo 5 filigrane ombré cliché MC Enshaïan photo 6 filigrane ombré cliché MC Enshaïan photo 7 Toile embossée cliché MC Enshaïan photo 8 Toile embossée cliché MC Enshaïan photo 9 cliché JG Telford photo 10 cliché JG Telford photo 11 cliché Louis André
AFHEPP - Association régie par la loi du 1er juillet 1901 - n° SIRET : 508 307 675 00019 | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0